AMASIA, VOILIER ÉLECTRIQUE AUTONOME

Amasia, mais qui est-ce ??

Petit retour en arrière… Nous sommes en juin 2013, Amasia s’appelle encore Kiklack et rentre tout juste d’un tour de l’Atlantique. Son lieu d’arrivée ? Le port du Crouesty !
Ca tombe bien, c’est juste à côté de chez Martin ! En plus les propriétaires sont sympas: cinq étudiants qui viennent de passer une année de césure plutôt stylée en mer. Le contact est bon, le voilier nous plait, l’affaire est vite conclue: le bateau est à nous !

Il faut maintenant trouver comment l’appeler: cette recherche du nom parfait nous aura pris plusieurs mois… Nous sommes donc fiers de vous dire pourquoi AMASIA :

  • Un des personnages les plus mystérieux et envoutants des romans de Jules Verne. A vous de vous renseigner en lisant Kéraban-le-Têtu ! Amasia c’est donc la présence féminine du Eco Sailing Project.
  • C’est le nom du super-continent qui sera formé dans des millions d’années par l’Amérique et l’Asie, super !
  • Cela veut dire amour dans un dialecte asiatique (il paraît).

Amasia est un Gin Fizz des chantiers Jeanneau, construit en 1978, gréé en ketch (deux mâts). Très différent des voiliers de plaisance modernes, il privilégie stabilité et durabilité du matériau à la performance, garantissant ainsi une sécurité importante à notre équipage. Notre navire se présente donc comme une invitation au voyage, sous le signe du développement durable.

Amasia a déjà une vie bien remplie. Après de multiples transatlantiques, de nombreux changements de propriétaires et de noms, elle sera prête à nous porter autour du monde pendant un an et demi.

Enfin, un peu de technique dans tout ça :

Amasia

Traverser le globe en s’appuyant sur l’énergie du soleil, la force du vent et la force de l’eau, et sur l’utilisation réfléchie et raisonnée de ces ressources naturelles.